Évènement Sur les chemins des Anges

Cellier des Trois Pignes

Rencontre avec

Bernard Filisetti

Président

Vin avec vue sur l’avenir au Cellier des Trois Pignes

Née en 1983 de la fusion des caves de La Ruche et de La Bourgade, le Cellier des Trois Pignes perpétue une tradition coopérative plus que centenaire à Pignans.

Nous travaillons pour les générations futures

Quelque cinquante coopérateurs rassemblés autour du président Bernard Filisetti produisent 7 000 hectolitres de vins par an sur 180 hectares, dont une trentaine est dédiée au vin classé Notre-Dame des Anges.

Le sol en schiste met à l’épreuve le matériel, d’autant que la climatologie change en raison du réchauffement. Une mutation particulièrement ressentie ici au gré des saisons. Des conditions qui n’empêchent pas, avec le savoir-faire « maison », de produire un rosé haut de gamme en DGC.

« Sur une base Grenache largement majoritaire, complétée de Syrah, ce rosé pâle exprime immédiatement le pamplemousse rose, commente Bernard Filisetti. Issu de jolies parcelles, faisant l’objet de faibles rendements, il restitue parfaitement notre typicité de terroir dans la finesse aromatique, offrant une belle longueur en bouche. C’est plein, ample, fleuri également, sans agressivité découlant de l’agrume ».

 

« Au niveau le plus élevé du sanctuaire Notre-Dame des Anges, nous avons une vue à 360°, entre mer, montagne et des cimes enneigées l’hiver. C’est unique. Pour notre vin, c’est pareil, il est unique… ».

Très impliqué dès le départ dans la démarche collective, le président du Cellier des Trois Pignes apprécie beaucoup cette distinction que constitue la reconnaissance. « Avec cette nouvelle identité commerciale, nous travaillons pour les générations futures », plaide encore Bernard Filisetti.

 

« Comme toutes les autres, nous avons notre identité propre au sein des Côtes-de-Provence. Cela nous tenait à cœur de montrer à notre tour cette différence, de le faire savoir à nos clients aussi par une étiquette spécifique. » explique Bernard.